Le rang du cosmonaute

Avec Julia, la femme qu’il aime, Youri est venu s’installer dans la petite agglomération de Bernard-Station. Il connaît un peu la région. Très jeune, Youri y avait habité. Il n’a pas cru bon de retourner voir la maison humide du rang des Épinettes. Elle lui appartient pourtant depuis la mort de son père.
Un soir de neige et de grand vent, il arrête son camion devant le chemin qui y mène. Entre les souvenirs et la lueur que Youri croit percevoir à l’une des fenêtres, une remontée du passé s’amorce.
Même si le futur interstellaire que promettait son enfance n’est jamais advenu, les années n’ont pas réussi à flétrir la passion de Youri pour les étoiles et l’étrangeté des planètes. De la même façon, l’espérance d’un monde nouveau et meilleur n’a pas abandonné celui que les petits voisins du rang appelaient le cosmonaute.

9782923975283

218 p.

05/03/14

Olga Duhamel-Noyer

Olga Duhamel-Noyer vit à Montréal. En plus de Mykonos, elle est l’autrice des romans Highwater, Destin, Le rang du cosmonaute et Une autre vie est possible.

 

 

Photo : Charlie Marois

revue de presse

"Lectures et châtiments"

CIBL

Entretien d’Olga Duhamel-Noyer à l’occasion de la sortie de son roman Le rang du cosmonaute.

Écouter

Marie-Louise Arsenault

Plus on est de fous, plus on lit (Radio-Canada)

La conquête de l’espace et du passé. Entretien avec Olga Duhamel-Noyer à l’occasion de la sortie du Rang du cosmonaute.

Écouter

Laila Malouf

La Presse

Une écriture aussi envoûtante que l’atmosphère qui enveloppe le rang des Épinettes. Un récit construit comme une toile, à coups de pinceau discrets et soigneusement mesurés, avec un immense souci du détail.

Lire

 

Librairie Coop Zone

Dans un palmarès bien subjectif de nos 5 meilleures lectures québécoises 2014, Le rang du cosmonaute. Un formidable récit sur « l’espérance d’un monde nouveau et meilleur ». Olga Duhamel-Noyer va très loin dans l’immense territoire des contrées lointaines. Une œuvre aussi subtile qu’évocatrice.

Lire

Hans-Jürgen Greif

Québec Français

Les tentatives de classification du Rang du cosmonaute (est-ce un roman d’apprentissage? un polar?) seront vouées à l’échec, non pas parce qu’il s’agit d’un récit hybride les incluant toutes, mais parce que l’intention de l’auteure est ailleurs.

Lire

 

Spirale

Ce sont ces allers-retours incessants entre le territoire réel et l’imaginaire, voire entre le territoire et la mémoire, qui tracent, dans Le rang du cosmonaute, une cartographie du secret.

Lire

Jennifer Beaudry

Collections

Par sa prose d’une grande sobriété, Olga Duhamel-Noyer met en relief la beauté glaciale de la forêt boréale, ce lieu qui, pour Youri, permet à l’homme d’être au plus près de l’espace.

Lire

Rachelle McDuff

Le Métro

Olga-Duhamel répond à l’entrevue en rafale du journal Métro à l’occasion de la sortie du Rang du cosmonaute.

Lire

Martine Desjardins

L'actualité

Entre l’appel des racines et celui des étoiles, Le rang du cosmonaute a fait son choix. Avec ses références à la conquête de l’espace, à la matière sombre et aux météorites, ce texte, sidérant tant par sa beauté que par son intelligence, atteint une portée universelle qui appelle l’humanité à parvenir enfin à la maturité.

Lire