L'album multicolore

« Elle dépose sur la table une boîte de chocolats Laura Secord remplie de photos, elle veut me montrer Émilie dans sa longue robe noire. Une robe de religieuse, que sa grand-mère avait revêtue dès l’âge de trente ans. Elle rit, L’âge où les femmes devenaient vieilles. Je calcule. Émilie est morte à quatre-vingt-treize ans, elle s’est sentie vieille pendant plus de soixante ans. J’en frémis.
Soudain, comme si elle venait d’avoir une illumi­nation, elle se lève, se dirige à petits pas vers sa chambre. Elle revient aussitôt avec trois albums tout neufs. J’ai décidé de vous remettre à chacun les photos de votre enfance. Le moment est venu. Le cœur me serre, je comprends bien ce qu’elle veut dire. Elle me tend un album à la couverture multicolore, tout en dégradés. Des teintes claires ou sombres, joyeuses ou sérieuses, audacieuses ou discrètes. Comme elle, ma mère. C’est pour toi, dit-elle simplement. »
Quelques mois après la mort de sa mère, Louise Dupré entreprend un récit de deuil pour tenter de saisir qui était la femme qu’elle a appelée maman.
Un livre qui se lit passionnément.

Présélection du Prix France-Québec 2015

9782923975375

276 p.

09/04/14
louise-dupre
louise-dupre

Louise Dupré

Poète et romancière de premier plan, Louise Dupré est l’auteure d’une vingtaine de livres, dont La MemoriaLa Voie lactée et Plus haut que les flammes. Son texte Tout comme elle a été mis en scène par Brigitte Haentjens en 2006. Ses écrits ont été maintes fois récompensés, notamment par le prix Ringuet et le Prix du Gouverneur général.
Son récit L’album multicolore, publié en 2014, a été finaliste du Prix littéraire France-Québec. Il connaît une réédition en format de poche en automne 2016.
En 2020 a paru son nouveau roman, Théo à jamais.

Photo : Les*Marois

revue de presse

Line Miron, Librairie Carcajou (Rosemère)

Les libraires

Les libraires craquent pour L’album multicolore, un livre empreint de nostalgie merveilleusement raconté avec des mots tout en beauté et en simplicité.

Marie-Andrée Lamontagne

Parking Nomade (Radio VM)

Une fille connaît-elle jamais sa mère? L’album multicolore est le récit méditatif et beau ayant résulté du travail du deuil, chez Louise Dupré. Il est aussi une façon de signifier que la conscience du temps qui passe et de sa propre fin peut être reçue comme une invitation à vivre un peu plus sereinement, tout en demeurant adossée à l’abîme.

Véronique Pépin

Revue d'art "Le Sabord"

Un hommage à la mère aussi humble que magnifique.

Yvon Paré

Lettres québécoises

Louise Dupré défait des noeuds en elle et m’a souvent fait avaler de travers. Nous sommes si dépourvus devant la mort. Que peuvent signifier les mots quand ses parents ne sont plus là pour les entendre? Ce témoignage a ravivé des moments intenses, précieux, essentiels. Quel magnifique hommage à une femme unique comme toutes les mères le sont peut-être!

Jean-François Crépeau

Le Canada Français

L’album multicolore n’est pas une histoire triste, mais sur la tristesse et ses effets. Ce qui modère la tension du récit, c’est la poésie du ton, de l’expression choisie par Louise Dupré.

Danielle Laurin

Le téléjournal de ICI Radio-Canada

On plonge au cœur de l’intime, mais en même temps au coeur de l’universel. Un livre grave mais avec des accents très touchants. Une belle tendresse. Magnifiquement écrit. Très beau, très fort.

Voir

téléchargement

Sélectionner le format de fichier à télécharger.