michele-comtois
michele-comtois

Michèle Comtois

Michèle Comtois est née en 1941 à Trois-Rivières. Son père, officier dans l’aviation, est basé durant la guerre à Halifax et à Terre-Neuve. Tandis que son oncle, unique fils de sa famille maternelle, est déployé en Europe. Après la guerre, la famille de Michèle déménage à Montréal, puis à Lévis où elle découvre dans les magazines de ses parents l’horreur de la Shoah et ses six millions de tués.
Elle a fait les Beaux-Arts, s’est mariée deux fois, a eu deux fils. Elle a aussi fait plusieurs longs séjours en Europe. Elle a enseigné au secondaire les arts plastiques, a été rédactrice pigiste, a écrit de courtes pièces de théâtre et fait beaucoup d’autres choses.
La visite des camps de Mathausen et de Buchenwald et la lecture de Marie-Jeanne Musiol sur Auschwitz l’ont amenée à écrire sur ce passé, sur ces non-lieux, où tout ou presque a été annihilé.
Le Tableau de chasse est son premier roman.

Photo : Toma Iczkovits

Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt