Un grondement féroce

Montréal, juillet 2020. Le viaduc Rosemont-Van Horne est coupé à la circulation routière. La foule se masse devant les cordons de sécurité de la police. Une journaliste attend le signal du direct dans son oreillette. On sait qu’un convoi de fret du Canadien Pacifique s’est arrêté sur les rails. On murmure que cela aurait un lien avec la romancière Mia Clark, habituée des lieux et autrice du récent phénomène littéraire Un grondement féroce. On apprendra bientôt que les autorités prennent cela très au sérieux car Mia Clark, que personne n’est en mesure de localiser, est considérée comme manquant à l’appel.
Cependant que l’on tente de comprendre ce qui s’est passé, William Van Horne, futur directeur général du Canadien Pacifique, se fait exclure de l’école. Nous sommes en 1856, il a alors 13 ans. Avec lui démarre le texte d’Un grondement féroce, et l’enquête d’une proche amie de Mia, qui pourrait bien permettre d’éclairer les ténèbres dans lesquelles la romancière semble s’être volatilisée.

972898221033

228 p.

22/02/2023

Léa Arthemise

Léa Arthemise est née à Meaux (France) en 1987, d’un père réunionnais et d’une mère alsacienne. Elle vit depuis 2015 à Montréal. Un grondement féroce est son troisième roman. Elle a précédemment publié La Flémingyte aigüe chez Kyklos (2011), ainsi que Question de géométrie chez Liana Levi (2016).

Photo : Julia Marois

revue de presse

Josée Boileau

Journal de Montréal

Aussi original que brillant.

Lire