villegiature-romans
villegiature-romans

Villégiature

Vous entrez dans cet hôtel avec un poids sur la conscience.
Vous avez menti à vos proches, ignoré les lois, trahi vos amis, détruit la vie d’un homme, saccagé la propriété d’autrui… Il est temps aujourd’hui de laver vos fautes. Le personnel est là pour vous aider. Profitez de l’ambiance relaxante du lounge ; faites le vide en admirant la nature boréale le long des sentiers pédestres ; méditez dans le confort feutré des chambres ; évacuez les mauvaises pensées en vous dépensant au centre sportif. Mais, de grâce, n’essayez pas de nous tromper : votre salut en dépend. Nous savons qu’il n’y a pas d’innocents ici. Il n’y en a jamais eu.
Avec ce roman incandescent, Alice Michaud-Lapointe explore la psyché de personnages aveugles à eux-mêmes dans des monologues effrénés où il vaut mieux lire entre les lignes pour découvrir la vérité.

9782924666067

208 p.

26/09/16
alice-michaud-lapointe
alice-michaud-lapointe

Alice Michaud-Lapointe

Alice Michaud-Lapointe est née à Montréal en 1990. Son premier livre, Titre de transport (Héliotrope, 2014 ; réédition en format de poche, 2016), a été finaliste du Grand Prix littéraire Archambault. En 2016, elle a publié un roman, Villégiature. Elle a aussi co-écrit avec sa mère Néons et sakuras, paru en 2019.

Photo : Les*Marois

revue de presse

Lisanne Rheault-Leblanc

Nightlife

Une écriture inoubliable, hantée, qui donne la chair de poule.

Lire

Josée Lapointe

La Presse +

Un livre brillant et juste assez surréaliste pour cultiver l’étrange. On s’y sent comme dans un film de David Lynch, décollant constamment du réel pour mieux le cerner.

Sara Thibault

Bible urbaine

« J’aime penser que mes personnages, à travers leurs failles, leur cynisme, leur langue sale et leur mauvaise foi, sont encore capables de dévoiler une vulnérabilité qui se double d’un pouvoir de résistance. Se reconnaître ‘inadéquat’, c’est aussi lancer au visage des autres leur décision d’avoir accepté d’être ‘adéquats’. » Entrevue avec Alice Michaud-Lapointe.

P.-A. Buisson

Ton barbier

Un roman qui sonne comme un incontournable!

Laurence Lacroix

Le fil rouge

L’hôtel de la conscience effrénée.

Lire

Vanessa Courville

Les méconnus

Je voulais « inquiéter » le concept même de villégiature, créer un hôtel tout puissant, une matrice omnisciente, cannibale, qui se nourrirait des failles et des pires secrets de mes personnages pour mieux les punir. Entrevue avec Alice Michaud-Lapointe.

téléchargement

Sélectionner le format de fichier à télécharger.