pompieres-et-pyromanes
pompieres-et-pyromanes

Pompières et pyromanes

Face à la crise climatique, Martine Delvaux refuse l’abattement et choisit le combat, celui que mène la génération de sa fille, qui tient tête aux décideurs et réclame avec force la protection de la vie sur Terre. Solidaire, elle offre ici un livre-collage tissé de catastrophes, mais surtout d’espoir, où le feu occupe une place centrale. Feu sacré des militant.es, bûchers où tant de femmes ont péri, feux follets, feux de forêt dévastateurs, rage incendiaire et feux de joie : certaines flammes nous détruisent, quand d’autres nous éclairent. Les pompières pyromanes qui habitent ce livre savent lesquelles entretenir amoureusement.

Ces pages sont nées de ma fascination pour le feu. Elles sont remplies de souvenirs brûlants, de scènes incendiées, de flammes qui ont marqué l’histoire des femmes. J’ai voulu établir une filiation de femmes qui portent le feu, rendre hommage à celles qui ont joué avec le feu. Qui ont résisté à l’injustice avec détermination, constance et patience, parfois au prix de leur vie. Toutes celles qui ont fait oeuvre de feu pour la suite du monde.

9782898220623

186 p.

20/09/2021
martine_delvaux-3_credit-Les-Marois
martine_delvaux-3_credit-Les-Marois

Martine Delvaux

Romancière et essayiste féministe, Martine Delvaux a notamment publié Thelma, Louise & moi, Blanc dehors (finaliste du Prix des libraires et du Prix du Gouverneur général), Rose amer, C’est quand le bonheur ?, Le monde est à toi et Les filles en série. Des Barbies aux Pussy Riot. Récemment, elle a fait paraître Je n’en ai jamais parlé à personne, un livre composé de témoignages recueillis dans la foulée du mouvement #moiaussi. Son essai Le boys club a remporté le Grand Prix du livre de Montréal.

Photo : Les*Marois

revue de presse

Julie Collin

Bouquins & Confidences

« Il fallait trouver comment faire un livre qui allait à la fois être rempli d’espoir et de désespoir. » Entrevue avec Martine Delvaux

Écouter

Sarah-Émilie Nault

Le Journal de Montréal

« Porter le feu, c’est en fait donner l’espoir. » Entrevue avec Martine Delvaux 

Lire

Elisabeth Arseneau

Les Libraires

Dans ce livre-collage né d’une fascination pour le feu, Martine Delvaux fait une fois de plus le pari de la lucidité, de la franchise et de l’engagement.

Lire

Gabriel Guérin

Les Libraires

Delvaux s’inscrit avec beaucoup d’aplomb et d’intelligence au sein d’une sororité de femmes enflammées par leurs idéaux, prêtes à combattre le feu par le feu pour la suite du monde. Devant un avenir qui trop souvent semble bouché et sombre, ce petit livre plein de sagesses et d’espoir est à conserver très près de son cœur.

Lire

Les Libraires

Dans la sélection d’octobre des Libraires

Lire

Victor Hong Berries

« Cette écoanxiété, j’avais envie d’en parler pour y trouver la source du feu, pour voir là-dedans comment on peut s’en servir pour se mobiliser. »  Entrevue avec Martine Delvaux avec Victor Hong et Océane Corbin

Voir

téléchargement

Sélectionner le format de fichier à télécharger.