maudite-poutine-bienvenue-au-quebec
maudite-poutine-bienvenue-au-quebec

Maudite poutine!

L’HISTOIRE APPROXIMATIVE D’UN PLAT POPULAIRE
De roulottes à patates en cantines, la poutine en a fait du chemin depuis son apparition dans le Québec rural des années 1950. Plus d’une fois qualifiée d’inexportable et suscitant souvent le dédain chez les plus raffinés, la poutine aurait pu rester une simple curiosité culinaire québécoise. Son originalité, son pouvoir d’attraction et son goût inégalable en ont décidé autrement. Aujourd’hui, alors que plusieurs grands chefs d’ici s’amusent à la réinterpréter, que des chansons lui rendent hommage, qu’à la grandeur du territoire les sortes de poutine se multiplient au gré de l’imagination débridée des restaurateurs, la voilà qui amorce une carrière internationale. Maudite poutine ! raconte l’histoire sans pareille de ce plat pittoresque.
PHOTOS DE PATRICE LAMOUREUX
Photographe montréalais, Patrice Lamoureux a été l’assistant de Benoît Levac et de Marie-Reine Mattera.

9782923511078

160 p.

10/2007
charles-alexandre-theoret
charles-alexandre-theoret

Charles-Alexandre Théorêt

Charles-Alexandre Théorêt, grand passionné de poutine, est né à Longueuil en 1977. Il a, entre autres, travaillé dans un snack-bar de La Ronde, été installateur de systèmes d’arrosage, libraire et chercheur à la Chaire de Politique étrangère et de défense canadienne de l’Université du Québec à Montréal.

revue de presse

 

La bibliothèque d'Allie

Un livre innovateur, amusant et très intéressant à lire.

Lire

 

Urbania

Véritable bible encyclopédique pour qui aime les frites, le jus de viande et le fromage qui fait « skouik-skouik ».

Lire

 

Le Libraire

Un petit livre vraiment amusant, tant par son design que par le ton léger avec lequel le sujet est abordé.

Christiane Charette

Radio-Canada

Ce livre vaut vraiment, vraiment, vraiment la peine qu’on s’y attarde. Dès que j’ai eu le livre entre les mains, je fantasmais à l’idée de manger une poutine! L’esthétique est fabuleuse, il y a un ton humoristique qui est vraiment sympathique et on apprend une tonne de choses.

Écouter

 

Tout le monde en parle

Charles-Alexandre Théorêt à Tout le monde en parle.

Voir

Le Libraire

La réputation de la poutine n’est plus à faire. Décomplexée, elle représente fièrement les couleurs du Québec dans le monde. C’est un ouvrage plein d’humour et très bien documenté.

René Homier-Roy

C'est bien meilleur le matin, Radio-Canada

À la lecture du livre, j’avais toujours envie d’aller m’en chercher une, ça me démangeait.

René Homier-Roy

C'est bien meilleur le matin, Radio-Canada

C’est vraiment quelque chose de relativement sérieux… fait avec beaucoup d’humour.

Pierre Thibeault

Ici

Même si vous êtes maître ès « frites molles-sauce brune-fromage insipide », vous en apprendrez encore dans ce petit bijou. Histoire, recettes, adresses, la poutine vue d’ailleurs, poutine et bières, poutine et vins, elle est ici décortiquée sous tous les angles avec humour et pléthore d’illustrations.

Fabien Deglise

Le Devoir

Regarder le Québec à travers sa poutine. Ben quin! L’aventure semble aussi périlleuse qu’improbable. Mais elle devient finalement de plus en plus fascinante en tournant les pages de Maudite poutine.

Christian Duperron

Métro Montréal

Théorêt fait preuve d’originalité en analysant la poutine comme outil de séduction politique. Le visuel est irréprochable, intégrant photographies, illustrations, caricatures, publicités, menus et autres.

Dali Sanschagrin

103.3 fm

Savoureux comme graphisme, le livre est beau et vraiment drôle.

Stéphanie Bois-Houde

Le Soleil

Pour paraphraser Woody Allen, vous trouverez dans cet ouvrage, moins farfelu qu’il n’y paraît a priori, tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la poutine sans jamais oser le demander: ses racines (la poutine originelle ne comptait que les patates, le fromage, du sel et du vinaigre), sa « paternité controversée », etc.

Claudia Larochelle

Le Journal de Montréal

… Une véritable étude sociologique. C’est fou de réaliser l’impact qu’ont eu dans notre univers le fromage, la sauce et les patates lorsqu’on a eu l’idée de les unir.

Jean-Christophe Laurence

La Presse

Ce petit bouquin encyclopédique, abondamment illustré et fort bien présenté, raconte « l’histoire approximative d’un plat populaire » sur un ton personnel, plein d’affection et d’humour au second degré.