Les lois du jour et de la nuit

Son mari Armand parti à la guerre, Marguerite retourne vivre avec son fils dans l’étrange forêt qui l’a vue grandir. Ce faisant, elle doit renouer avec Ornella, une mère tyrannique qui, dans son atelier de parfumerie, se livre toujours à ses rituels occultes. Autour de la maison, un grand chien rôde, les poules sont étranglées, une glaire blanchâtre recouvre les plantes du sous-bois. Et un géant, venu rallumer le feu dans l’âtre, lui apprend qu’une ennemie d’Ornella prépare sa vengeance. Marguerite, pour protéger son fils, n’aura d’autre choix que de participer à l’affrontement.
Pendant ce temps, en Indochine, Armand est fait prisonnier. Dans la colonne de captifs en marche vers les camps, il suit son camarade, Camille, qui a imaginé leur fuite. Au détour du sentier s’ouvrira une brèche dans la jungle : il leur suffira de se laisser glisser vers le fleuve noir, où les crocodiles les attendent, et peut-être aussi, au bout d’un long périple, leur salut.

Liste préliminaire, Prix des libraires 2021

9782898220173

256 p.

02/09/20
emmanuelle-caron
emmanuelle-caron

Emmanuelle Caron

Née à Suresnes, Emmanuelle Caron vit au Québec depuis 2002. Son premier roman, Tous les âges me diront bienheureuse, est paru chez Grasset en 2017.

Photo : Sandra Lachance

revue de presse

René Cochaux

Cochaux Show

Je voulais deux récits côte à côte, en miroir: Entretien avec Emmanuelle Caron

Écouter

 

 

Portrait vidéo

Voir

Delphine Béné

RMF, CIBL 101,5

Un deuxième livre puissant, inquiétant, épeurant même. […] C’est une écriture qui est extrêmement agréable. (16:05)

Écouter

Éric Chouan

Mission encre noire

Porté par un style aguerri et à l’arôme symbolique étoffé, ce second roman vous invite à vous engager dans une étrange et palpitante odyssée, délicieusement noire. Rituel magique, bataille épique, poupées de cire, Emmanuelle Caron utilise avec succès les ressorts de tension des littérature de l’imaginaire pour nous conter l’histoire d’un amour impossible.

Écouter

Marie-Andrée Lamontagne

Parking nomade

Entrevue d’Emmanuelle Caron.

Écouter

Marie-France Bornais

Le journal de Québec

Un roman multidimensionnel, teinté de noir, très onirique, presque divinatoire.

Lire

Bouquins & confidences

Célia Chalfoun

Une atmosphère qui vous colle à la peau.

Écouter

Portrait vidéo

Voir

Alexandra Mignault

Les Libraires

Emmanuelle Caron échafaude un récit envoûtant dans lequel le mystère plane.

Jonathan Vartabédian

Librairie du Square

On se laisse transporter par ce livre entre critique sociale, conte gothique et récit de guerre. Emmanuelle Caron a l’art de la narration et captive son lecteur dès les premières pages.

Marc-André Lapalice

Librairie Pantoute

Avec ce deuxième roman qui se situe dans la droite ligne de Tous les âges me diront bienheureuse, Emmanuelle Caron bâtit une œuvre cohérente, bien à elle, où l’imaginaire du conte et du mythe se frotte à l’Histoire avec un grand H.

Thomas Dupont-Buist

Librairie Gallimard

Dans ce second roman, Emmanuelle Caron nous convie à une étrange kabbale. Portée par un joli style classique, l’intrigue fraie son chemin parmi des forêts inquiétantes et des campagnes solitaires.