Le fantôme de Suzuko

L’action se déroule au cœur de Tokyo, entre une galerie d’art contemporain, le fleuve Sumida et le marché aux poissons de Tsukiji.

Un Montréalais retourne au Japon, où son amoureuse a disparu dans des circonstances tout à fait singulières. Ainsi commence cette histoire d’amour et de deuil, un récit sur la présence des absents.

Dans ce roman sensuel et déroutant se croisent une femme aux paupières incandescentes, un peintre serbe, une taxidermiste, des flamants roses et des corbeaux, une renarde et des chats sans queue.

9782898221125

204 p.

10/05/2023

Vincent Brault

Vincent Brault est né à Montréal en 1978. Il est l’auteur de trois romans : Le cadavre de Kowalski (2015 ; série P, 2021), finaliste du Prix des Rendez-vous du premier roman, La chair de Clémentine (2017), ainsi que Le fantôme de Suzuko (2021 ; série P, 2023), sélectionné pour le Prix des libraires.

Photo : Julia Marois

revue de presse

Élise Raimbaux

Le Monde

Qui est le masque de quoi? Sans pouvoir mettre un mot sur l’attirance magnétique que la jeune femme exerce sur lui, le héros va alors comprendre, dans ce troisième roman troublant de Vincent Brault, que la frontière qui sépare les êtres et les identités n’est pas si aisée à déterminer.

Lire

Frédérique Roussel

Libération

Délicatement poétique et sensuel, Le fantôme de Suzuko parle d’amour et de perte, mais aussi de flamboyance et de fragilité.

Lire

Julie Coutu

Le Matricule des Anges

Le fantôme de Suzuko est un texte tout en phrases courtes, nominales, hachées, accordées aux battements rapides et erratiques du coeur d’un narrateur triste, perdu, éperdu, en exil à Tokyo et comme coincé entre deux mondes.

Choisir...

Libération

Délicatement poétique et sensuel, Le fantôme de Suzuko parle d’amour et de perte, mais aussi de flamboyance et de fragilité.

Choisir...

Alain Llense

Mare Nostrum

Le fantôme de Suzuko est un roman troublant qui oscille sans cesse entre passé et présent, entre morts et vivants, entre songe et réalité. Vincent Brault, son auteur, excelle à mêler les époques, les personnages et les mondes réels ou imaginaires.
[…]
Vincent Brault réussit un étonnant roman d’amour où l’absence joue le rôle central, tantôt douce, tantôt cruelle et déchirante mais toujours magnifiée par les phrases brèves et poétiques d’un auteur tout en maîtrise.

Choisir...