Le fantôme de Suzuko

L’action se déroule au cœur de Tokyo, entre une galerie d’art contemporain, le fleuve Sumida et le marché aux poissons de Tsukiji.

Un Montréalais retourne au Japon, où son amoureuse a disparu dans des circonstances tout à fait singulières. Ainsi commence cette histoire d’amour et de deuil, un récit sur la présence des absents.

Dans ce roman sensuel et déroutant se croisent une femme aux paupières incandescentes, un peintre serbe, une taxidermiste, des flamants roses et des corbeaux, une renarde et des chats sans queue.

9782898221125

204 p.

10/05/2023

Vincent Brault

Vincent Brault est né à Montréal en 1978. Il est l’auteur de trois romans : Le cadavre de Kowalski (2015 ; série P, 2021), finaliste du Prix des Rendez-vous du premier roman, La chair de Clémentine (2017), ainsi que Le fantôme de Suzuko (2021 ; série P, 2023), sélectionné pour le Prix des libraires.

Photo : Julia Marois

revue de presse

Frédérique Roussel

Libération

Délicatement poétique et sensuel, Le fantôme de Suzuko parle d’amour et de perte, mais aussi de flamboyance et de fragilité.

Lire