Le ciel de Bay City

1960. Cette année-là, une maison de tôle est livrée au bout de Veronica Lane à Bay City. Une famille s’y installe. Deux soeurs, Denise et Babette, vont donner tour à tour naissance à de petits Américains. Elles ont quitté l’Europe et la dévastation de la guerre pour l’Amérique. L’avenir paraît alors appartenir à ce continent où tout est plus gai, plus neuf.
Mais l’Histoire ne se laisse pas mettre de côté. Amy, la fille de Denise, est hantée par les morts et va faire une étrange découverte dans le sous-sol de la petite maison de tôle.
Roman puissant, traversé par la soif de l’Amérique et la volonté désespérée d’en finir avec le passé, Le ciel de Bay City dresse un réquisitoire contre l’indifférence du ciel à l’endroit de notre souffrance.

Prix des collégiens 2009
Prix des libraires 2009
Grand prix du livre de Montréal

9782923511122

294 p.

19/09/08
catherine-mavrikakis-5
catherine-mavrikakis-5

Catherine Mavrikakis

Figure incontournable des lettres d’ici, Catherine Mavrikakis a publié à ce jour huit romans dont La ballade d’Ali Baba, Les derniers jours de Smokey NelsonLe ciel de Bay City, Oscar De Profundis et L’Annexe.
Elle est l’auteure d’un oratorio, Omaha Beach. Elle écrit aussi des essais, parmi lesquels Diamanda Galás. Guerrière et gorgone et L’éternité en accéléré.
Ses livres sont traduits en plusieurs langues, en italien et en suédois notamment, et de nombreux prix les ont récompensés, dont le Prix des libraires du Québec et le Prix littéraire des collégiens.

Photo : Sandra Lachance

revue de presse

La jument verte

 

Ce livre est une claque!

Lire

Voir

Un roman grave, diaboliquement lucide, qui poursuit le cycle sur les États-Unis amorcé le printemps dernier avec Omaha Beach.

Marie-Claude Fortin

La Presse

Ce roman, plein de fureur, est un feu d’artifice dans un ciel noir. Une bombe. Sa forme étrange, son odeur d’essence, sa langue provocante, en font une œuvre fascinante dont on sort secoué, courbaturé, épuisé, mais franchement ébloui.

Anne Crignon

Le Nouvel Obs

Beaucoup d’émotion aussi autour du livre de la Canadienne Catherine Mavrikakis: Le ciel de Bay City. Toute l’histoire des émigrés aux États-Unis se trouve revisitée à travers la tentative d’une adolescente, qui éprouve physiquement la présence de fantômes (comme ceux de ses grands-parents, cachés dans un cagibi, auprès desquels elle vient parfois s’endormir), d’en finir avec le passé.

Christiane Charette

Radio-Canada

Ce quatrième roman de Catherine Mavrikakis a fait la récolte des prix littéraires depuis l’automne. En plus du Prix des libraires, Le ciel de Bay City a remporté le Prix des collégiens et le Grand Prix de la ville de Montréal 2008.

Chantal Guy

La Presse

Avec Le ciel de Bay City, roman flamboyant qui ne cesse de renaître des cendres dont il s’inspire, l’écrivaine Catherine Mavrikakis, longtemps confinée dans la marge, accède au grand public, qui devait bien la connaître un jour.

téléchargement

Sélectionner le format de fichier à télécharger.