Dans la cage

À l’intérieur du bar où le fauve guette sa proie, l’ambiance est électrique. Et va s’intensifiant. Les échanges verbaux sont ramenés au minimum. Regards. Rythmes. Pulsations. Seule compte l’excitation. Seul compte le carnage à venir.
En plein jour, l’atmosphère est toute autre. Une bête lèche ses plaies dans la tanière. Un jeune homme ressasse sa douleur, s’efforce de se reconstruire.
Il est difficile de faire tomber les parois de la cage, d’ouvrir les grilles.
Un récit-choc.

9782923975108

186 p.

10/03/13
mathieu-leroux
mathieu-leroux

Mathieu Leroux

Mathieu Leroux est comédien/danseur, metteur en scène et conseiller dramaturgique. On lui doit plusieurs publications, notamment Dans la cage, son premier roman (Héliotrope, 2013 ; série « P », 2016), Avec un poignard (Héliotrope, 2020), Quelque chose en moi choisit le coup de poing (La Mèche, 2016) – un ouvrage rassemblant un essai sur la performance de soi et du théâtre autobiographique – en plus de quelques traductions de romans graphiques à La Pastèque. Il est directeur littéraire de la collection théâtre à L’Instant même.

Photo : Les*Marois

revue de presse

Marie-Louise Arsenault

Plus on est de fous, plus on lit!

Mathieu Leroux a pris la plume pour raconter, dans son premier roman intitulé Dans la cage, la trajectoire hachurée d’un personnage vivant son homosexualité comme un défaut de fabrication, sur fond d’histoire familiale et de blessures vives. Dans une langue crue et haletante, mais dans un souffle romantique, le roman fait l’effet d’une petite bombe.

Lire

Dominic Tardif

Voir

Un livre aussi oppressant que vivifiant.

Josée Lapointe

La Presse

Au-delà des mots qui claquent, c’est beaucoup plus la sensibilité du personnage qui est au centre de Dans la cage. Son côté carnassier devient alors étonnamment secondaire, espèce de dommage collatéral d’une existence enfermée à l’intérieur de lui.

Benoît Migneault

Fugues

Dans la cage est un trip qui a la puissance d’un psychotrope.

Josée Lapointe

La Presse

Au-delà des mots qui claquent, c’est beaucoup plus la sensibilité du personnage qui est au centre de Dans la cage. Son côté carnassier devient alors étonnamment secondaire, espèce de dommage collatéral d’une existence enfermée à l’intérieur de lui.

Lire

 

7 jours

On a aimé la langue crue, animale, de ce livre coup-de-poing qui se dévore tout seul.

Lire

téléchargement

Sélectionner le format de fichier à télécharger.