Auteur

Martine Delvaux

Martine Delvaux

Romancière et essayiste féministe, Martine Delvaux a notamment publié Thelma, Louise & moi, Blanc dehors (finaliste du Prix des libraires et du Prix du Gouverneur général), Rose amer, C’est quand le bonheur ?, Le monde est à toi et Les filles en série. Des Barbies aux Pussy Riot. Récemment, elle a fait paraître Je n’en ai jamais parlé à personne, un livre composé de témoignages recueillis dans la foulée du mouvement #moiaussi. Son essai Le boys club a remporté le Grand Prix du livre de Montréal.

 

 

 

 

Crédit photo: Valérie Lebrun

 

 

 

Livres

Revue de presse

« À l'occasion des deux essais "Guerrières et Gorgones", entrevue en commun de Martine Delvaux et Catherine Mavrikakis. »

« Martine Delvaux s'entretient avec Elsa Pépin sur l'Art, sur la mythologie, sur la transfiguration et sur Nan Goldin. »

« 

Vivre entre les points.

Entrevue avec Martine Delvaux pour la sortie de Blanc dehors.

 »

Mäx Lachaud Obsküre Magazine Elsa Pépin Rature et Lit Valérie Lessard Le Droit

« Q : Quelles sont vos routines d’écriture? R : Pendant longtemps, j'ai écrit dans des cafés. Maintenant, j'écris souvent à la maison. Mais ce que j'aime surtout, c'est de me transposer, changer de pays, me parquer ailleurs pour écrire. Je n'écris pas à la main (sauf pour prendre des notes). J'ai vraiment besoin de la machine. Sinon, rien ne se produit. C'est physique! »

« Nan Goldin croit qu'il est possible de saisir le réel, de le mettre sur papier. Je travaille un peu comme ça dans l'écriture. »

Anicée Lejeune Journal Métro Marie-Louise Arsenault Plus on est de fous, plus on lit