Noir

Amqui

À l’arrêt d’autobus devant la prison de Bordeaux, un homme attend sous la pluie. Étienne Chénier : libraire dans la mi-trentaine, né à Amqui, friand d’arts martiaux. Condamné pour meurtre il y a quatre ans, il vient d’être relâché, bien avant la fin de sa peine, à la suite de tractations douteuses. Il attend, certes, le bus, mais surtout le moment propice pour exécuter un plan de vengeance longuement mijoté. Dépêché à l’hôpital pour interroger un chauffeur de taxi libidineux qui s’est fait passer à tabac, voici Denis Leblanc : enquêteur au SPVM, bedonnant, alcoolique, dépressif. Rapidement, il porte ses soupçons sur Chénier, autour de qui les cadavres s’empilent. Avec sa partenaire Sophie, il se lance à ses trousses. Comment un simple libraire a-t-il pu se transformer en tueur sanguinaire ? Et que cachent les innombrables pans d’ombre de son histoire familiale ? Leblanc joue un jeu dangereux dans cette enquête, mais au diable les procédures ! Depuis la mort de son fils, il n’a vraiment plus rien à perdre.

Dans ce roman féroce et sans états d’âme, tout vient à point à qui sait se servir d’un Glock.

 

Prix Jacques-Mayer du premier polar 2017

En sélection pour le Prix des Rendez-vous du premier roman 2018

Finaliste du Prix coup de cœur des Amis du polar 2017.

 

Amqui

286 pages

978-2-924666-22-7

Eric
Forbes

Revue de presse

« Un roman noir foncé qui frappe sa cible en plein cœur. »

« Amqui… c’est délicieux : Eric Forbes connaît très bien les rouages de la fiction, il maîtrise extrêmement bien le sens du suspense. C’est pour ça que j’en parle : parce que ça vaut vraiment le détour. »

« Le côté subtilement réjouissant et pervers de ce roman noir est que le lecteur finit par adopter le point de vue du criminel jusqu’à souhaiter qu’il réussisse à s’en tirer. »

Martine Desjardins L'Actualité Claudia Larochelle Indice UV - Radio-Canada Norbert Spehner Les Libraires

« Une lecture addictive à souhait… une surprise qui nous en met plein la gueule à la dernière page… un inspecteur Leblanc au caractère bouillant… et des dialogues hautement réalistes et punchés… Vraiment, s'il y a un polar à mettre dans vos bagages cet été, Amqui est un excellent choix! »

« C’est fabuleux. Quand on pense que le cinéma est parfois en panne de sujet. Scénaristes qui nous lisez, procurez-vous ce livre pour trouver l’inspiration. Et aux lecteurs de faire eux-mêmes leur cinéma. »

« Un libraire transformé en tueur? On adore. Voilà un bon petit polar efficace qui distille une parfaite dose d’ironie et s’approprie avec brio les codes du noir. »

Miss Dupont Les Bookivores Culture Hebdo Lisanne Rheault-Leblanc Nightlife

« Très sombre, Amqui rappelle les polars américains des années 60, glauques, violents, qui n’épargnent personne pour le plus grand plaisir du lecteur. »

« Vraiment bien ficelé, bien écrit : on est plongé dans l'action dès les premières pages... et un libraire-assassin qui pique notre curiosité! »

« Un polar au rythme soutenu, à la plume alerte et aux personnages solides. Palpitant et à l'humour mordant. »

Chrystine Brouillet Salut, Bonjour Marie-Pier Tremblay, Librairie Vénus Quoi lire en 90 secondes, Radio-Canada Chantal Fontaine, Librairie Moderne Les Libraires

« Il n'y a pas une grande tradition du roman noir chez les auteurs québécois. Éric Forbes emprunte donc une route rarement fréquentée... Amqui est un polar noir très réussi, simple et percutant, qui lance une carrière que l'on souhaite prolifique. »

« Très efficace, très punché, très bien écrit... »

« Un polar noir construit avec minutie. L’écriture est rythmée et l’auteur utilise avec bonheur tout le champ lexical de la violence. Dans cette noirceur, on sourit pour le réalisme des dialogues, le portrait caricatural de certains personnages, l’atmosphère sordide des lieux. »

Daniel Marois Le Huffington Post Manon Trépanier Lire Michèle Charest La recrue du mois

« Attachez votre ceinture! Éric Forbes nous fait faire le trajet de Montréal jusque dans la Vallée de la Matapédia à un rythme effréné. Un polar très efficace, construit dans les règles de l’art et non dénué d’humour. De l’humour noir, on s’entend. Impossible de le déposer avant d’avoir tourné la dernière page. Vous serez prévenus! »

« Un favori de la saison. »

« Captivant... Un véritable coup sûr. »

Mélanie Langlois, Librairie Liber (New Richmond) Les libraires Josée-Anne Paradis Les Libraires Michel Dufour Sang d'Encre Polars

« Une réussite sur tous les plans. »

« Il y a du Manchette dans ce premier polar d’Éric Forbes : la mise en lumière d’une société gangrenée dont les citoyens ont perdu le contrôle, l’escalade inéluctable de la violence, l’évidence de la chute et malgré tout l’espoir d’un renouveau ou d’une remise à zéro des compteurs. Étienne Chénier en est le révélateur tout comme l’enquêteur qui est & »

« Dans ce premier polar très noir, Eric Forbes fait preuve d'une remarquable maîtrise des rouages du roman noir et nous propose une histoire féroce, sanglante, au rythme d'enfer. Pas un moment de répit pour le lecteur dans cette histoire hallucinante, dont on sort à la fois sonné... et réjoui! »

Christophe Rodriguez Le Journal de Montréal Marine Gurnade Librairie Gallimard Norbert Spehner La Presse +

« Sanglant et noir à souhait, un premier roman qui fera la saison littéraire hiver 2017. »

Josée Lapointe La Presse