Noir

Les Tricoteuses

Il n’est pas toujours avisé de se mêler des affaires des gens puissants. Pour avoir galamment raccompagné Patricia Fortin Rousseau dans son manoir de Cap-Rouge après une beuverie, l’ex-prisonnier Daniel Hurteloup se voit offrir un boulot de gardien de nuit chez TV6, qu’elle dirige. Comme réhabilitation, il ne pouvait rêver mieux. Mais peu après ce coup de chance, le malheur frappe : Patricia est retrouvée pendue dans le studio B. Pour la police comme pour la famille de la victime, de riches industriels à la tête de Fortin Médiacom, Daniel fait un suspect tout désigné. Déterminée à disculper son frère, Sophie Hurteloup mène l’enquête, qui semble vouloir se transformer en leçon d’histoire : le meurtre de Patricia serait-il le contre-coup d’un conflit de travail ayant secoué l’empire Fortin quarante ans auparavant ? « Prolétaires de tous les pays, qui tricote vos chaussettes ? » La question lancée autrefois par les grévistes de l’usine de bas Forty attend toujours sa réponse.

Avec Les Tricoteuses, Marie Saur signe un premier polar dense, volubile et teinté d’ironie, où s’affrontent le milieu des télécommunications et celui du militantisme féministe.

Les Tricoteuses

288 pages

978-2-924666-38-8

Marie
Saur

Revue de presse

« Un roman "tricoté serré", où une intrigue pleine de ramifications donne la voix à des personnages féminins forts, qui nous rappellent la détermination des femmes qui ont milité pour une meilleure existence. »

« Ce que j’ai aimé : l’originalité du récit et de la thématique qui en fait un roman à la fois policier et à caractère social. »

Crystine Brouillet Salut bonjour Michel Roberge Polars et romans noirs